Tout ce que j'aime...

... et bien d'autres choses...

22 juillet 2009

Et deux confitures qui marchent... deux...

On m'a très très récemment fait remarquer, sans doute à juste titre, que : "Rho!! Mais à chaque fois que je vais sur ton blog, y a que des recettes de cosméto!! Tu cuisines plus ???"
Meuh si, je cuisine toujours! Peut être un peu moins parce que c'est l'été, qu'il fait beau, parce qu'il fait chaud dans ma cuisine, et aussi parce que étant maman célibataire sans enfant pour toutes les vacances...  que j'ai des tas d'autres choses à faire que m'enfermer dans ma cuisine!
Mais qu'à cela ne tienne : on m'a demandé du "qu'on mange", alors, mon P'tit Gars chat_clin_d_oeilvoici mes dernières nouveautés (mais le terme "nouveautés" est il bien approprié ?)... des confitures. Oui, mais des confitures light. La mode est à l'agar agar, alors, évidemment, il a bien fallu que je m'y mette moi aussi.
J'aime beaucoup l'agar agar. C'est un ingrédient sain, neutre, qui gélifie sans difficulté, facile à travailler et, entre autre, permet de faire des confitures avec à peine 1/3 de sucre en comparaison aux confitures "traditionnelles". On y gagne en tour de hanches et en goût.

Confiture de melon badiane

J'ai pelé et coupé 260 gr de melon et mis à macérer dans 85 gr de sucre de canne blond (plus doux et neutre que le roux ou le rapadura) avec une étoile de badiane, pendant une bonne heure (le temps que le sucre fonde d'abord, et que l'anis étoilé - ou badiane - infuse).
Mettre sur feu doux et porter à ébullition. Il peut être nécessaire d'écumer, si besoin. Moi, j'aime bien ce coté un peu mousseux, mais je crois savoir que certains détestent et trouvent cela écoeurant... question de goût...
Baisser le feu et laisser mijoter une vingtaine de minutes et verser 1/4 cc d'agar agar. Laisser cuire 1 mn et verser dans un pot (vue la quantité!).
J'ai choisi de laisser l'étoile de badiane dans le pot parce que je trouvais que c'était joli à voir en transparence... mais j'ai du la retirer au bout du 2nd jour de dégustation parce que le goût d'anis devenait un peu trop fort pour moi.

Confiture abricots/vanille/lavande.

Couper en petits morceaux 280 gr d'abricots et mettre 2 noyaux de coté. Faire macérer les fruits dans 70 gr de sucre de canne blond et 1 cs d'extrait de vanille pendant 1 bonne heure. Le sucre doit être fondu et les fruits ont du rendre beaucoup de jus.
Casser les noyaux d'abricots, peler puis écraser très grossièrement les amandes trouvées à l'intérieur (attention : pas plus de 2, l'amande d'abricot peut être toxique en grande quantité.)
Mettre sur feu doux et porter à ébullition. Baisser le feu et laisser cuire 20 minutes environ. Saupoudrer d'1/4 cc d'agar agar et bien mélanger. Verser 2 1 g d'HE de lavande, mélanger encore et mettre en pot.

Verdict : j'aime beaucoup la confiture de melon. Je ne connaissais pas, mais on m'en avait dit beaucoup de bien. Je la referai mais surement avec d'autres mariages de saveurs : cardamome, cannelle, vanille, ou bien un fruit un peu plus acide.

Ma confiture abricot/vanille/lavande me laisse plus sceptique! J'ai mis 2 gouttes d'HE de lavande, c'est trop! C'est presque amer et ça prend le dessus sur la vanille et l'abricot... c'est écoeurant!

Petit message personnel : Alors ? rassuré le hibou ? 

Posté par Tite Emma à 17:37 - Miam!! - Commentaires [3] - Permalien [#]

18 juillet 2009

Huile démaquillante abricot-avoine

J'ai toujours du mal à trouver un bon démaquillant. Soit il n'est pas assez efficace, soit pas assez doux, soit ma peau réagit mal... etc... Et, actuellement, ma peau est devenue hyper réactive, épaisse, grasse, terne, teint plombé, boutons (à mon age! J'vous jure!). Il fallait réagir.
Donc, après maintes réflexions, débats et recherches dans le domaine, j'en suis arrivée à la conclusion qu'un bon démaquillant doit :

1/ avoir une énorme proportion de phase huileuse pour venir à bout des pires maquillages,
2/ contenir un minimum d'actifs afin que la peau fatiguée ou stressée (la mienne quoi) n'étouffe pas mais que ça reste malgré tout un soin, en même temps qu'un produit nettoyant
3/ être nettoyant (justement) mais non irritant, donc, exit les tensio actifs classiques qui en plus, enlèvent mal le mascara... et moi, le look panda quand j'ai envie de me mettre au lit rapidement avec le risque d'irriter le contour de l'oeil en frottant... pas question!
4/ démaquiller le visage ET les yeux en un seul geste,
5/ être facilement rinçable sous risque de me retrouver avec une peau complètement asphyxiée

La solution était donc : une grosse part de phase huileuse, pas de tensio actif (mes yeux ne le supportent pas et depuis peu, ma peau non plus), un actif (ou p't'être deux) très très doux et un ajout permettant le rinçage.

Le challenge était gros et franchement soumis à un suspens dingue! Pis, Caly est arrivée par là en proposant, dans sa boutique, la fameuse huile de ricin sulfatée. J'ai déja parlé de ce produit sur un précédent billet, inutile donc de remettre ça, et passons directement à la recette de mon

demaq_abricot_avoine

Mélanger dans un bol, à l'aide d'un fouet, 100 ml d'HV de noyau d'abricot (doux, anti age et adapté à ma peau), 5 ml d'HV de ricin sulfatée (émulsifiant, lipo et hydrosoluble donc parfaitement rinçable et agent mouillant également), 1 ml de protéine d'avoine (doux, hydratant), 5 gouttes de bisabolol (protecteur, doux, apaisant) et de la vitamine E (anti oxydant).

Verdict : une huile qui démaquille parfaitement, même le mascara (ma bête noire quand arrive le soir!) et qui se rince à l'eau en laissant une peau toute douce et bien apaisée. Evidemment, je n'ai toujours réglé mon problème de démaquillant qui "ne pique pas les yeux"... mais, j'ai bien l'impression que je ne trouverais jamais!

Posté par Tite Emma à 12:26 - La tambouille - Commentaires [1] - Permalien [#]

14 juillet 2009

Tag

Un nouveau tag très facile, rapide et qui me vient de Tanit dans sa caverne... (et non pas Canit dans sa taverne... ).

Règles du jeu :

1) mettre le lien ou l'adresse du tagueur : http://pagesperso-orange.fr/lacavernedetanit/

2) insérer la photo du prix :

Award

3) offrir ce prix à 6 personnes : D'après ce que j'ai pu voir chez Tanit et Cygal, c'est ce qui sera le plus compliqué... Alors, je me décide pour :

Arkonielle (parce qu'elle a un tout nouveau blog que je trouve super original)
Réo (parce que je suis ravie et rassurée de voir qu'elle est revenue sur son blog)
Lilig (parce que ça lui donnera peut être envie de revenir sur son blog... et que ça la sortira du lit! Tsssss!)
Wistiti (parce que, quand je vois ce qu'elle est capable de faire, j'ai envie de pleurer!)
Blandine (parce que son blog est IN-CON-TOUR-NABLE!)
Ady (parce que je voulais un blog non uniquement cosméto et aussi parce que j'adore ses billets).

4) avertir ces personnes : Allons y!

PS : petit message à Géraldine et à Colchique : je finis mon billet sur les macérats promis... et je le publie! Non, non, je n'ai pas oublié!

Posté par Tite Emma à 16:13 - Tout et n'importe quoi... - Commentaires [3] - Permalien [#]

01 juillet 2009

Eau miscellaire

Eau miscellaire toute douce

C'est en surfant on ze boutique de Caly dont les recettes me font baver d'envie, que j'ai commis l'irréparable : commander 2 bouteilles d'huile de ricin sulfatée!
Rien de bien dramatique, penserez vous ? On voit bien que vous ne connaissez pas le calvaire de 2 enfants de 6 et 9 ans obligés, par une mère indigne, de servir de cobayes à tout un tas de produits et réduits à devoir se nettoyer la frimousse TOUS les matins, et de prendre des douches TOUS les soirs avec du gel douche, qui plus est!!!

En gros, ma dernière trouvaille, fut de copier lamentablement (mais ça devient une habitude chez moi) la recette de l'eau miscellaire mise en ligne chez Caly avec de l'huile de ricin sulfatée. Jusqu'à maintenant, mon eau miscellaire était un simple mélange d'hydrolats et/ou de décoctions ou infusions selon les besoins et d'un tensio actif doux, généralement douceur coco de chez Aroma Zone ou bien bêta de chez Alternative Nature.
L'huile de ricin sulfatée est une huile végétale dont la propriété est d'être miscible dans d'autres huiles (jusque là, rien d'extraordinaire) mais aussi dans une phase aqueuse. Et ce, sans aucun ingrédient émulsifiant.

Je n'ai jamais beaucoup aimé que mes enfants utilisent un produit à base de TA sans le rincer ensuite... et déja, leur imposer un rinçage supplémentaire, c'était vraiment l'esclavage pour eux!  L'idée d'un nettoyant très doux, non rinçable, facile et rapide à concocter m'a immédiatement inspirée.

J'ai donc préparé une décoction de camomille et de calendula (environ 1 bonne cuillère à soupe de chaque dans 120 ml d'eau. J'ai mesuré 100 ml de décoction refroidie et je l'ai mélangé, tout simplement, à 6 g d'huile de ricin sulfatée. J'ai ajouté 1,5 ml d'EPP pour la conservation et quelques gouttes d'extrait hydro-alcoolique glycériné de vanille. Et... c'est tout!

Verdict : un nettoyant impeccable : très doux, la peau ne tiraille même pas après application et très nettoyant, au point que je m'en sers comme démaquillant pour moi aussi. Attention, l'huile de ricin a tendance à piquer un peu les yeux. C'est toujours bon à savoir, mais elle semble être bien hydratante et donne un visage bien net.
Moi, dont la peau devient un peu réactive sous le stress et la fatigue, j'ai adopté avec soulagement cette eau miscellaire qui me va bien mieux que celle à base de TA et qui me fait beaucoup de bien.

Posté par Tite Emma à 13:12 - La tambouille - Commentaires [4] - Permalien [#]

11 avril 2009

Le rhassoul, c''est pas que pour le visage...

Sur l'excellent forum le boudoir, un post concernant le rhassoul fait débat.
Moi, qui utilise le rhassoul principalement comme nettoyant du visage, je me suis rendue compte que beaucoup de cosméteuses s'en servent aussi pour le corps et les cheveux. Plus surprenant, certaines laisseraient même leurs enfants se laver avec, et, d'après elles, le rhassoul aiderait à atténuer les poussées d'eczéma.
Ma fille a de l'eczéma. Donc, sur les conseils d'Ambael et poussée par Lilig, j'ai commencé à réfléchir à un produit de douche pour enfants à base de rhassoul.
Mais avant, comme je suis une maman prévoyante et prudente, j'ai voulu tester sur moi. Alors, ce matin (comme pour une fois, j'avais le temps), je me suis lancée :

J"ai lavé et stérilisé un récipient (pour moi une bouteille en plastique avec un bouchon flip flop) qui servira à conserver le nettoyant au rhassoul. Il est important de bien stériliser le contenant. J'ai souvent remarqué que sinon, le rhassoul se conservait mal.
J'ai versé dans le récipient 3 cuillères à soupe de Rhassoul puis  125 ml d'eau préalablement bouillie et refroidie. Bien mélanger.
J'ai ajouter, 50 ml d'huile végétale. J'ai choisi de l'HV de noyau d'abricot très douce et j'ai encore mélangé. Puis, parce que j'ai une peau plutôt atopique, j'ai ajouté 3/4 de cuillère à soupe de glycérine et pour un effet anti oxydant l'équivalent d'une cuillère à café de teinture mère de thé vert ainsi qu'une cuillère à café de teinture de benjoin (conservateur et pour son odeur) et, enfin, 1.5 ml d'EPP.

Verdict : une odeur très agréable (pour qui aime le rhassoul). Une texture facile à appliquer et qui exfolie très très en douceur. Je m'en suis même servie pour me laver les cheveux, et j'ai été vraiment surprise par la douceur du produit. Ca lave parfaitement et tout en douceur.

Posté par Tite Emma à 14:40 - La tambouille - Commentaires [1] - Permalien [#]

Alcool de citron

Mon copain Fredokididégromo Mécépagravpasskilébo m'a parlé, un jour, d'alcool de citron exceptionnel, selon lui, pour nettoyer les tâches de graisses cuites dans les cuisines. J'avais aussi vu dans "je ne sais plus quelle émission de télé" une recette d'alcool de thym qui remplacerait avantageusement l'eau de javel pour nettoyer et assainir les lieux sujets à moisissures tels que la salle de bain, par exemple.
Les deux "concepts" me tarabusquaient depuis et je les avais mis dans un coin de ma tête en me disant "on verra bien plus tard".

Depuis quelques semaines, après avoir trouvé de magnifiques citrons dans un magasin près de chez moi, j'ai décidé d'en faire une cure. Et puis, vu la quantité d'écorce qu'il me restait et que je trouvais dommage de jeter, j'ai eu l'idée de faire moi même mon alcool de citron afin de créer un produit dégraissant écologique et économique.

J'ai donc versé dans un pot en verre (en fait, un pot de nutella version pot familial) moitié alcool à 90°(en pharmacie. Le même qui me sert pour mes teintures mère) et moitié vinaigre blanc (le basique de chez basique). J'ai mixé mes peaux de citrons (peaux, pulpes, pépins... enfin, tout ce qui me restait, quoi!) et mis à macérer avec le même poids de thym pendant au moins 15 jours... en fait, entre mon déménagement, mes cartons et ma flemme légendaire, on a plutôt tablé sur du 3 semaines/1 mois.
Au bout de ce laps de temps, j'ai filtré et mis à conserver dans un contenant en verre et plutôt à l'ombre sous mon évier.

Verdict : j'en suis très contente : ça décape, ça dégraisse et ça sent bon... en revanche, il faut mieux le diluer avec de l'eau avant de le vaporiser ou de le laisser agir ou mieux, le rincer, si possible, sinon, ça laisse une sorte de film qui en séchant donne une impression de mat pas forcément recherché. Mais, en tous cas, c'est très très efficace sur les graisses cuites et ça, pratiquement sans frotter.

Posté par Tite Emma à 14:27 - Commentaires [0] - Permalien [#]

01 avril 2009

Déo tutti frutti

Dans ma constante recherche du "j'veux-sentir-bon-à-tout-moment", voici un nouveau déo préparé en moins de 10 mn, hier soir, parce que ma réserve de déo s'épuise peu à peu mais inexorablement.

J'avais envie d'un déo frais, fruité et naturel. Un peu marre des fragrances. Autant, j'aime en mettre plein mes soins pour le corps, autant pour le visage et les aisselles, je n'aime pas. J'avais lu récemment une recette de l'eau de Hongrie, faite à base d'HE de citron, HE d'orange et HE de bergamote et de poudre de racine d'iris. Je n'ai pas de poudre de racine d'iris (d'ailleurs, c'est à prévoir lors d'une prochaine commande), et puis j'ai envie de vider mes stocks pour le moment. Mais, l'idée m'a turlupiné une bonne partie de la soirée et pour calmer mon envie subite de tambouille ben... je me suis ruée dans ma cuisine et sur mes flacons.

DEO TUTTI FRUTTI

Raper et mesurer 100 ml de pierre d'alun (zapper l'épisode raper si vous avez déja de l'alun en poudre. D'ailleurs, je conseille... j'aime pas du tout raper l'alun, ça va partout, surtout dans les narines, et je déteste cette sensation!) : L'alun est un anti transpirant très efficace qui peut être utilisé seul, simplement humidifié.
Mesurer 100 ml de bicarbonate de soude :
désodorisant naturel, fongicide, adoucissant.
Mélanger les 2 poudres dans un petit bol.
Verser 15 ml de vinaigre de cidre. Attention, le vinaigre va réagir au contact du bicarbonate. Il sera donc prudent de choisir un bol petit mais suffisamment grand malgré tout pour contenir l'action effervescente qui va se produire rapidement.
Une fois le vinaigre calmé, mélanger doucement pour faire fondre les poudres dans le vinaigre.
Ajouter 10 ml de teinture de benjoin
antiseptique puissant  à l'odeur vanillée à tomber.
Mélanger à nouveau.
Ajouter 20 g d'HE de citron, 20 g d'HE d'orange sanguine et 20 g d'HE de bergamote.
Ajouter 20 ml d'eau (ou d'hydrolat).

J'en ai mis la moitié dans un petit vaporisateur que je garde dans mon sac à main et j'ai épaissi l'autre moitié avec une pointe de couteau de gomme de guar et je l'ai versé dans un flacon à déodorant à bille destiné à ma salle de bain.

Et c'est tout!

Posté par Tite Emma à 15:50 - La tambouille - Commentaires [2] - Permalien [#]

16 mars 2009

Trop d'la balle...

C'était avec pas mal de tristesse, beaucoup d'interrogations et une petite boule dans l'estomac qu'il y a quelques jours, après une période d'absence imposée par mon actuelle vie privée chamboulée et qui part dans tous les sens, que je me suis rendue compte qu'un de mes fora favoris était fermé.
Ca m'a rendue triste :  j'y ai vécu de bons moments, rencontrer des filles formidables et vraiment pas envie de quitter cette équipe de modos si conviviales, motivées, réactives et vraiment sympathiques.
Heureusement, les administrateurs, après bien des hésitations et questionnements, ont décidé de le réouvrir.
Alors, petit message à l'équipe dirigeante et à mes cop's de l'équipe des modos, promis, je serai plus présente.
Autre petit message à Lady : remets toi bien, ma bisounoursette...

Posté par Tite Emma à 16:08 - Commentaires [1] - Permalien [#]

Mes pieds

Mes pieds sont moches. Mais vraiment très très moches! Avec de la corne partout qui s'accroche dans les chaussettes ou à ma couette! L'horreur.
Un jour, j'ai donc décidé de prendre le taureau par les cornes (mouarf!).  Je me suis creusée la cervelle et j'ai hanté des tas de blogs pour trouver les soins de base à appliquer pour enfin obtenir de jolis petons tous doux. Depuis, j'essaie de m'occuper de mes pieds au moins une fois toutes les 3 semaines, tout en sachant très bien que tous les 15 jours voire toutes les semaines, c'est mieux.

Les soins des pieds se déroulent en 2 étapes.
D'abord, le réconfort avec un bon bain de pieds. Il suffit de mettre de l'eau chaude (mais pas trop) dans une bassine et d'y verser dans le désordre :
- du sel. Bien sur, du gros sel c'est mieux, mais si on n'a pas, le sel, c'est pas mal.
- du vinaigre blanc dans lequel on aura pris soin de mélanger  des huiles essentielles en fonction de ses besoins : orange pour une super détente, menthe poivrée quand nos pieds ont pris un coup de surchauffe (après une bonne journée de soldes, par exemple), tea tree en cas de petits problèmes spécifiques des pieds (pieds d'athlète...)...
- un cachet d'aspirine effervescent qu'on tachera de bloquer juste sous la voute plantaire : di-vin!
- des feuilles de menthe et de verveine (une infusion quoi!)
IMPORTANT : avant de plonger les pieds dans l'eau, on n'oublie pas de regrouper et de laisser à porter de main tous les instruments, serviettes, baumes, limes, ciseaus, pierre ponce... nécessaire. Une fois les pieds dans l'eau, pas facile d'aller chercher ce qu'on a oublié!

Pendant que les herbes infusent, on va d'abord passer un coton imbibé de dissolvant  sur les ongles s'ils sont vernis, les couper ou les limer et passer la pierre ponce ou la rape sur les callosités. Je sais bien que la pierre ponce s'utilise sur pied humide. Mais chez moi, quand la corne est trop épaisse (j'aime bien marcher nu pied... même dehors!), ben la pierre ponce n'a d'action efficace QUE sur peau SECHE! C'est comme ça!

Une fois les pieds débarassés du vernis, ongles trop longs et callosités disgracieuses, on peut plonger avec délice dans l'eau parfumée et délassante, en s'assurant que l'eau n'est pas trop chaude. Non sans avoir omis de jeter un cachet d'aspirine effervescent en même temps. Et on se détend! Au moins 20 bonnes minutes. Et il n'est pas interdit d'écouter son album préféré en fond sonore.
Evidemment, si on est qu'à moitié sur(e) de la propreté de ses pieds, il n'est pas superflu de les laver avant.

Les 20 minutes passées, sortir les pieds de l'eau (oui, je sais. C'est dur! très dur!). Et là, il est de mon devoir de conseiller à toutes personnes utilisant cette méthode de ne pas oublier de poser une graaaaaaaaaaaaande serviette de toilette sous la bassine. Ceci afin de ne pas mouiller le magnifique tapis de Kérouan parce qu'on aura eu la bonne idée de s'installer dans le salon.
On va donc passer à l'étape de gratouille : soit, l'exfoliation faite à l'aide d'une bonne cuillère à soupe de miel liquide additionnée de cassonade. Et on frotte. Mais doucement hein ? on est pas des monstres! Et on n'oublie pas de bien passer sur les ongles pour enlever toutes les petites peaux très très laides.

Une fois qu'on est bien sur(e) que les pieds sont désormais lisses et doux , on les replonge dans la bassine pour les rincer (c'est mieux). On peut même y rester encore 5 minutes de plus. C'est au choix. Mais pas plus... la peau toute chiffonnée, c'est moyen. Et puis, l'eau doit commencer à refroidir et ça peut être un peu désagréable comme sensation.

On sort les pieds  de l'eau, on pousse la bassine avec classe et délicatesse (y a le tapis de Kérouan en dessous quand même!) et on les séche avec une serviette bien propre, épaisse et douce.

Enfin, on enduit les pieds tous propres et tous lisses d'un baume exprès pour. Le mien est un baume que j'ai réalisé uniquement pour mes pieds. C'est un mélange à part égale de beurre de karité, d'huile de palme, de beurre de cacao et d'hv d'amande douce, auquelles j'ai ajouté 5% d'acide stéarique, une cuillère à café d'allantoine, de l'extrait de calendula et des huiles essentielles : cyprés (rééquilibrant et décongestionnant), lemon grass (tonique, calmante), orange douce (relaxante et décontractante), orange sanguine (pour son odeur à tomber).
Appliquer de bon coeur et masser. Ne pas hésiter à insister là où on sent que ça fait du bien et enfiler une paire de chaussettes.

Ensuite, on peut aller se lover sous sa couette (avec les chaussettes, c'est pas très glamour... mais c'est pas le but!) avec un bon bouquin, et normalement, non seulement la nuit sera belle et reposante et les petons seront superbes le lendemain matin.

Posté par Tite Emma à 14:01 - La tambouille - Commentaires [7] - Permalien [#]

03 mars 2009

Nouvelle déferlante

Allez... pour ne pas casser la chaîne...  alors :

Ca vient d'Alice. Et il faut tagguer 6 bloggueuses après avoir répondu aux questions.

1. Diamant ou perle ?
Je ne suis pas du tout branchée bijoux et pierres précieuses, mais je dois avouer que j'aime bien la perle. C'est rond, doux et lisse.  Et j'y trouve un coté désuet... rassurant!

2. Le dernier film que tu as vu ?
Ce n'était pas au cinéma, (je n'ai pas le temps d'y aller en ce moment). C'était "je veux tout" avec Elsa Zylberstein et Frédéric Diefental, dimanche affalée sur mon canapé. Oui, je sais, ça casse le mythe!

3. Ta série TV préférée ?
Gilmore Girls, entre autre. Sinon, j'ai adoré Rome et les Tudors et puis, bien sur, Sex and the City, Desperate Housewife et FBI portés disparus.

4. Petit-déjeuner ?
Du pain généralement fait maison (MAP) aux céréales et au sésame (blanc et/ou noir. J'adore!), fromage blanc avec plein de miel et du thé. Je prends généralement un grand café dès que j'arrive à mon bureau. C'est rituel, c'est comme ça!

5.Deuxième prénom ?
Je n'en ai pas. C'est pas d'ma faute, c'est ma mère qui a manqué d'imagination.

6. Quel aliment tu n’aimes pas du tout ?
Le foie, les rognons, le coeur et la macédoine de légumes à la mayonnaise. Rien que d'y penser beeeeeerk!

7. Prénom préféré ?
Ceux de mes enfants, c'te question!

8. Quelle voiture conduis-tu ?
Une pigeot Madame!!

9. Habits préférés ?
Ben... ça dépend!

10. Si tu devais partir en avion n’importe-où, où irais-tu ?
Aux Îles Marquises. Rien que pour le nom.

11. Où veux-tu passer ta retraite ?
Je ne sais déja pas où je vais déménager dans 2 mois!

12. Quel trait de caractère tu n’aimes pas ?
La lacheté et le fait de ne pas assumer ses actes.

13. De quel anniversaire te souviens-tu ?
Anniversaire à moi ? le tout dernier.

14. Ta date d’anniversaire?
Le 29 décembre... après on se demandera pourquoi je n'ai pas eu de 2ème prénom...

15. Chocolat ou vanille ?
Les 2! Ensemble!

16. Ta couleur ?
Lilas

17. La dernière personne que tu as eue au téléphone ?
Ma mère.

18. Depuis combien d’années tu travailles au même boulot ?
A peine 15 jours!

19. Jour de la semaine préféré ?
Le vendredi. Soir.

Je tague:

Dragon joli
Arkonielle
Chica
Caro
Sange
Nessie

Posté par Tite Emma à 19:35 - Tout et n'importe quoi... - Commentaires [2] - Permalien [#]